Tools
Typography

C’est depuis le 20 février 2017 que nous avons vécu avec consternation la disparition brutale et tragique de notre regretté frère Yves Zelo, novice de la Société Saint Paul Congo. Et cet événement a été si dure pour toute la Famille Paulinienne du Congo, et surtout pour sa famille biologique pour qui Yves était non seulement un jeune joyeux et plein d’avenir mais aussi un fils poli qui savait créer la vie autour de lui.

Jour après jour, ce 1 jour du mois d’Avril 2017, nous arrivons au quarantième jour depuis qu’il nous a quittés. Et comme d’habitude en Afrique, le quarantième jour de la mort d’un des nous est une occasion pour tous de vivre un moment ensemble afin de se rappeler le moment si difficile et en même temps de s’habituer à vivre désormais sans l’illustre disparu. La Famille Paulinienne, la Famille biologique de notre frère disparu ainsi que quelques amis et connaissances ont répondu favorablement à l’appel du Père ROBERTO PONTI, Supérieur régional de la Société Saint Paul qui a bien voulu ‘‘qu’on se retrouve tous autour de la table eucharistique ce samedi 01 Avril à la communauté Jacques Alberione de Kinshasa pour vivre ensemble une expérience de joie et d’espérance à l’occasion de quarantième jour depuis la naissance au ciel de notre regretté frère’’.

En effet, commencée vers 17 heures par la célébration eucharistique, présidée par le Père ROBERTO PONTI, cette soirée a connu des moments significatifs. D’abord l’homélie du père Roger WAWA, qui a expliqué à long et à large la raison d’être de notre espérance en tant que chrétien à rester toujours joyeux même pendant les circonstances bouillantes. Puis, le mot de circonstance du papa Zelo, papa de notre cher défunt, qui a pris la parole au nom de toute la famille; l'intervention du con-novice Christian DINO, qui a remercié pour l'appui que le noviciat a reçu et qui a présenté son livre-souvenir "Des rêves trahis au bord du fleuve". Ensuite, s’en est suivie une soirée musicale agrémentée par l’orchestre Maggiorino auquel prestait notre frère décédé en sa qualité de musicien chantre.

La soirée s’est bien achevée, malgré le petit désagrément de la pluie qui a un peu dérangée l’ambiance.

                                 A Dieu cher ami et frère Yves ZELO !

« Tes souvenirs me sont encore plus frais dans la mémoire que je n’ose pas trop dire sinon mes larmes couleraient jusqu’à l’infini… ».

Accordion