Tools
Typography

Déjà à 06 h 00 du matin, le soleil s’était levé. Ce samedi 03 juin 2017 était, en vérité, un jour particulier et ce matin, un moment singulier. A cette veille de la Pentecôte, la Famille Paulinienne de Kinshasa réunie dans la chapelle de la Société saint Paul à Limete a célébré avec ferveur la fête de Marie Reine des Apôtres. Pendant cette eucharistie présidée par le révérend père Roberto PONTI, supérieur régional ; le prédicateur, le diacre Blanchard MAKANGA s’est appesanti dans son homélie inspirée des lectures du jour tirées au propre de la Famille Paulinienne sur l’image de Marie comme apôtre. « On ne peut pas prétendre être apôtre en méconnaissant le rôle de Marie, car comme apôtre, je peux affirmer sans crainte d’être contredit que Marie a même senti l’odeur de Jésus », a-t-il souligné. En plus, cette messe a connu la présence de la toute première conseillère générale africaine et congolaise dans l’histoire de la Famille Paulienne et des Pieuses Sœurs Disciples du Divin Maître. La sœur M. Clémentine KAZADI élue lors du dernier chapitre général des sœurs Disciples n’a pas hésité d’exprimer sa gratitude à la Famille Paulinienne pour les soutiens spirituels et en a demandé davantage en ce moment où sa congrégation vient de lui confier une nouvelle responsabilité.

Le soir du même jour, la même chapelle était encore devenue à 16 h 00 le lieu favori de rendez-vous. En effet, c’est à cette occasion que cinq couples aspirants et quatre autres postulants de l’Institut sainte Famille ont fait l’entrée au postulat et au noviciat. La prière du chapelet a précédé ce temps. Le P. Alphonse ABEDI, délégué dudit Institut au Congo, aidé par le Me Augustin, membre effectif du même Institut séculier, a conduit ces moments de prières. Les cérémonies de l’entrée qui s’en sont suivies se sont déroulées sous la présidence du Supérieur régional qui a accepté à ces couples de cheminer comme postulants et novices de l’ISF. Après ces brefs moments, mais intenses de significations spirituelles, toute l’assemblée s’est dirigée en procession vers la statue de Marie Reine des apôtres derrière la communauté Régional-Juniorat. Sur place, il y a eu le tirage des dons de l’Esprit saint − pratique qui consiste à choisir au hasard un morceau de papier parmi tant d’autres préparés au préalable sur lesquels sont inscrits un don de l’esprit −. Enfin, le partage de verre d’amitié. Peu après, les gens s’éclipsaient les uns après les autres jusqu’à ce que toute l’assemblée se soit envolée à la tombée du soleil. Un jour aussi comblé en Afrique où l’Eglise célébrait saint Charles LWANGA et ses compagnons, ces martyrs de l’Ouganda, jour de fête en R.D. Congo.

Accordion