Tools
Typography

Ce matin, les deux communautés de la Société saint Paul de Kinshasa/Limete se sont réveillées dans la méditation, pensée tournée pieusement vers le regretté frère Emmanuel PEMEBLE KINTOKI − le tout premier congolais et africain qui entra dans la Société saint Paul le 04 juillet 1965 − décédé le 06/06/2012 à Kinshasa. 5 ans après, le P. Philippe MUTU, ssp témoigne encore de ses vertus humaines. « Le frère PEMBELE aimait sa vocation paulinienne, il avait l’amour de sa vocation du disciple (frère). Toujours ponctuel et présent à la messe, il prenait soin de préparer la messe. Et même si ce n’était pas son tour d’entonner les chants, il préparait toujours quelques pages. Le frère PEMBELE avait aussi le sens du pardon et de la réconciliation, ce qui justifie son humilité : il pouvait demander pardon même au plus petit que lui. Il faut dire aussi qu’il avait l’honnêteté dans la gestion : il savait rendre compte de son service, et le frère a été au service de la communauté et de la congrégation jusqu’à sa mort». Après 69 ans de vie terrestre dont 46 de vie paulinienne et 42 de profession religieuse, la Famille Paulinienne et la Société saint Paul se souviennent surtout aujourd’hui du Fr. Robert PEMBELE Emmanuel pour son rôle joué au Congo. « Pour ce qui est du rôle joué par le Fr. Pembele au Congo on peut le résumer ainsi: il a été l’«aîné», le «Mbuta», la figure de référence pour tous, et il a exercé cette fonction activement envers les confrères et les collaborateurs laïcs jusqu’il y a peu de mois, quand la tumeur s’est réveillée en lui enlevant jour après jour les énergies, sans qu’il manque de lucidité et de foi » (extrait du nécrologe).

 

 

Accordion