A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin

Tools
Typography

Au cours de la messe des Rameaux célébrée le dimanche 14 avril 2019, le Pape François a mis en garde la foule de plus de 40 000 personnes rassemblées sur la Place Saint-Pierre de Rome, contre le piège du triomphalisme mondain. Pour le successeur de Pierre, cette forme de mondanité spirituelle visant à « monter sur les chars des vainqueurs », s’oppose aux abaissements de Jésus-Christ sur l’arbre de la croix. S’inspirant des textes liturgiques prévus pour la circonstance, le Saint-Père a tâché de mettre en évidence l’enseignement que révèle la Passion du Seigneur : « Un modèle de vie et de victoire contre l’esprit du mal ».

Si l’invitation à suivre Jésus dans le dépouillement et le silence a résonné de plus belle, la radicalité de la Sequela Christi ne pourra alors s’expliquer qu’en termes d’abandon total et d’obéissance confiante au Père. Le Souverain Pontife y entrevoit la voie royale menant à la communion de l’homme avec Dieu : « Pour faire place à Dieu, il n’y a qu’une seule manière : se dépouiller et se vider de soi-même, se taire, prier et s’humilier. Avec la croix, on ne négocie pas, ou on l’embrasse, ou bien on la rejette. Et par son humiliation, Jésus a voulu nous faire ouvrir la voie de la foi et nous y précéder ».

Vers la fin de son homélie, le Pape a témoigné de sa solidarité paternelle et de sa sollicitude pastorale à l’endroit de tous les jeunes du monde entier, réunis le dimanche des Rameaux autour de leurs évêques, afin de célébrer la Journée Mondiale des Jeunes à l’échelle diocésaine. Tout en évoquant la récente publication de l’encyclique post-synodale « Christus Vivit », il les a tous exhortés à ne pas avoir peur de manifester leur enthousiasme pour Jésus, mais à suivre le Divin Maître sur le chemin de la croix.  Témoin, cet extrait : « Aujourd’hui, Journée Mondiale de la Jeunesse, je voudrais évoquer les nombreux saints et saintes jeunes, surtout de ‘‘la porte d’à-côté ‘’, que Dieu seul connaît et que parfois il se plaît à nous révéler par surprise ».  

Pour marquer d’une empreinte spéciale cette Journée Mondiale des Jeunes célébrée dans tous les diocèses de par le monde, le Pape François a offert une couronne du Rosaire à tous les jeunes présents sur la Place Saint-Pierre de Rome, au terme de la célébration de la messe des Rameaux. Avant l’ « Ite missa est », l’occasion lui était propice de prononcer une vibrante allocution au cours de laquelle il les a tous invités à vivre et à s’approprier les indications contenues dans la récente encyclique «  Christus Vivit ».

Outre la Couronne du Rosaire, les jeunes novices de la Société Saint-Paul ont bénéficié de la grâce de recevoir, des mains du Saint-Père, le livre écrit par le capucin Emiliano Antenucci : « Non sparlare degli altri ! La Raccomandazione di Papa Francesco ». Le Pape a posé ce geste dans les coulisses de la sacristie de la Basilique Saint-Pierre de Rome, dans les cinq minutes précédant  la récente célébration de la messe des Rameaux. Au comble de leur joie, ces derniers ont tâché de rendre de bons offices à l’Eglise de Dieu et ont fait partie du cortège de ministres de l’autel. Parmi ces jeunes du Noviciat International de la Société Saint-Paul érigé dans les périphéries de la « Ville Eternelle » (Albano Laziale/Rome) ayant servi à la messe papale, sept d’entre eux sont issus de la République Démocratique du Congo.

 

Accordion