A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin

Tools
Typography

Chers lectrices et lecteurs du Bulletin UMOJA, vous avez entre vos mains la nouvelle version de nos anciens Bulletins de formation et d’information que firent Mosakoli pour les jeunes en formation qui résidaient dans la Communauté Jacques Alberione de Limete et Amani pour ceux de la Communauté Kaniki-Jaïro de Kimwenza. En effet, par la volonté du Gouvernement régional de réunir tous les jeunes aspirants internes dans la Communauté de Kimwenza, les jeunes ont pensé fondre les deux Bulletins susmentionnés en un seul sous l’appellation « UMOJA », qui veut dire L’UNITE. Oui, si tous aspirent à l’unité que le Christ a souhaitée dans sa prière sacerdotale (cf. Jn 17), les Pauliniens de la Région Congo qui viennent de vivre la 11ème Assemblée régionale sous le thème : « L’unité dans la diversité de dons pour la culture de la rencontre », fruit de la Lettre programmatique leur adressée par le Supérieur général, le Père Valdir José De Castro sur « l’unité dans la diversité », y sont invités avec plus d’empressement.

Les aspirants internes n’ont pas voulu se mettre en marge de ce parcours qu’emprunte la Région sur l’unité. Ayant été regroupés dans une seule communauté, ils ont souhaité que leur unique Bulletin porte sur l’unité ; afin de respecter le vœu du Supérieur général pour la Circonscription du Congo et surtout pour suivre cette idée d’unité voulue par le Fondateur, le Bienheureux Jacques Alberione, qui a écrit : « l’apostolat par la communication sociale requiert une solide équipe de rédacteurs, de techniciens et de diffuseurs. Tous doivent se concerter, tels les artistes qui présentent une belle œuvre. Que de volontés et d’énergies mal canalisées, mal organisées, s’épuisent en aspirations, en tentatives et en déceptions ! Il importe que nous soyons tous unis pour préparer le pain de la ‘vérité’ et de l’esprit » (UPS I, 288).

L’Eglise aussi, à travers les différents Magistères, nous invite à l’unité. Dans Ut unum sint au numéro 9, saint Jean-Paul II tranche net : « Croire au Christ signifie vouloir l’unité, vouloir l’unité signifie vouloir l’Eglise ; vouloir l’Eglise signifie vouloir la communion de grâce qui correspond au dessein du Père de toute éternité. Tel est le sens de la prière du Christ : ut unum sint ». Le Pape François nous invite aussi à l’unité : « Je désire demander spécialement aux chrétiens de toutes les communautés du monde un témoignage de communion fraternelle qui devienne attrayant et lumineux » (Evangelii gaudium, 99). Et Mgr Fridolin Ambongo, dont l’actuelle devise épiscopale est « omnia omnibus », lors de l’homélie de sa prise de possession de l’Archidiocèse de Kinshasa, n’a pas manqué de souligner que « plus nous serons unis, plus nous serons forts. Plus nous serons forts, plus nous irons loin dans l’annonce de l’Evangile du Christ… ». Et cette liste n’est pas exhaustive !

Dans ce premier numéro d’UMOJA, nos aspirants internes vont principalement cogiter sur le synode des évêques tenu à Rome au mois d’octobre dernier autour du thème : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Chacun, comme jeune, donnera, à travers ses écrits, sa compréhension des conclusions de ce synode. Toute en vous souhaitant une très bonne lecture de leurs textes, je vous souhaite de fêter Noël en méditant sur ces paroles de Mère Teresa de Calcutta pour qui « Noël n’est pas seulement une date ». Avec elle, comprenons que « c’est Noël chaque fois que tu souris à un frère et tu lui tends la main. C’est Noël chaque fois que tu restes en silence pour écouter l’autre. C’est Noël chaque fois que tu n’acceptes pas ces principes qui relèguent les opprimés aux marges de la société. C’est Noël chaque fois que tu espères avec ceux qui désespèrent dans la pauvreté physique et spirituelle. C’est Noël chaque fois que tu permets au Seigneur de renaître pour le donner aux autres ». Que l’Emmanuel, Dieu parmi nous, nous accorde d’être des artisans de l’unité !

Pour lire et télécharger le BULLETIN UMOJA cliquez ici.

Accordion